logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/04/2013

LES CHEMINS DE FER, LES LIGNES DISPARUES

 

 

 

 

Carte_tuevaque_020

 

 

DE CHERBOURG A BARFLEUR

 

En ce début de printemps, en promenade avec ma compagne dans le VAL de SAIRE en COTENTIN, nous sommes passés dans un endroit plein de souvenirs pour moi.

- En 1946, nous avons, avec un copain aujourd'hui disparu, monté notre tente de camping dans un endroit situé à mi-distance entre le bourg de LESTRE et la côte, à proximité d'une ligne de chemin de fer. Ce matin là, nous fumes réveillés par un bruit de ferraille, c'était le train du VAL de SAIRE, surnommé "le tue- vaques" (signifiant tue -vaches en français), en raison des nombreux chocs avec les vaches paissant l'herbe aux bords des voies. Il allait tout bringueballant rejoindre VALOGNES son terminus.

train,"tue vaques",cherbourg,barfleur

Le " tue-vaques" au départ de la gare de Cherbourg.

 train,"tue vaques",cherbourg,barfleur

 

Cheminots devant leur  train avant le départ.

train,"tue vaques",cherbourg,barfleur

 Le train Cherbourg-Barfleur ,franchissant la Divette

 train,"tue vaques",cherbourg,barfleur

 Sortie des voyageurs à la gare de Cherbourg.

train,"tue vaques",cherbourg,barfleur 

 Tourlaville, la place et l'arrivée du train venant  de Cherbourg.

 Cette ligne reliait CHERBOURG à BARFLEUR, mesurait 31 kilomètres de long et mettait environ une heure et vingt sept minutes pour effectuer ce parcours. Elle fut déclarée d'utilité publique en 1904.

Il s'agissait de stimuler l'économie locale en ouvrant des débouchés locaux pour les produits de la pêche et de l'agriculture.

La ligne fût ouverte le 9 juillet 1911 par la compagnie des chemins de fer de la MANCHE.

De CHERBOURG, elle passe au pied de la montagne du Roule pour rejoindre la gare des flamands. De là, le tracé de la ligne suit la côte jusqu'à FERMANVILLE, passant le BECQUET, BRETTEVILLE en SAIRE, MAUPERTUS  où à la sortie de cette halte se trouve le rocher du grand castel qui fut percé à la dynamite pour le passage de la voie, qui, ensuite se retrouve en surplomb de l'anse du BRICK, amorçant une longue rampe pour atteindre FERMANVILLE. Le "tue vaques" traverse la vallée des moulins et franchit le remarquable viaduc de FANTOSME, en maçonnerie, de 20 arches, long de 242 mètres 40 centimètres et haut de 32 mètres. Après quoi, il poursuit son ascension pour atteindre la gare de SAINT-PIERRE-EGLISE. Les derniers arrêts avant BARFLEUR se situent en dehors des villages pour parvenir à la gare de GATTEVILLE-PHARE où se trouvait le centre névralgique de cette ligne ferroviaire. On y trouvait le dépôt, titulaire de tout le matériel roulant, ainsi que la Direction du réseau avant avant 1926.

L'entrée dans le bourg de BARFLEUR était située au Sud du port, à proximité de l'hôtel Moderne.

 train,"tue vaques",cherbourg,barfleur

 

Maupertus, le grand Castel ( ligne Cherbourg-Barfleur)

 train,"tue vaques",cherbourg,barfleur

Maupertus,vue prise du Grand Castel.

 train,"tue vaques",cherbourg,barfleur

Fermanville, la gare avec l'arrivée du train.

 

La ligne fut en service de 1911 à 1950.                                        

A  SUIVRE.... 

 

Source : wikipédia, archives départementales

             

  

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique