logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/03/2016

ENTRE TERRE ET EAU.


 

 

Les Marais du

Cotentin

 

026

Le canal de Vire et Taute sous les eaux au Port des Planques

commune de Graignes.

035

Les rouleaux de foin pour les vaches , sont submergés par les eaux

( marais de Montmartin en Graignes)

 

018

 De jolis reflets sur l'eau.

 

 

 


 

 

 

 

052

Vue du marais des Défends depuis le Mémorial de Graignes.

 

009

Depuis Cap, Montmartin en Graignes,une vue à l'horison

sur Carentan les Marais

  

038

 Un paysage agréable

Textes et photos: Bernard CHAN.

 

 

11/02/2014

BALLADE DANS LES MARAIS DU COTENTIN.

025

 

 

 

 

BALADE

DANS LES MARAIS.

 

"" LE MARAIS "", c'est un monde entier sur la terre, monde différent, qui a sa vie propre, ses habitants sédentaires, et ses voyageurs de passage, ses voix, ses bruits et son mystère surtout.

Rien n'est plus troublant, plus inquiétant, plus effrayant, parfois qu'un marécage.

Pourquoi cette peur qui plane sur ces plaines basses couvertes d'eau ?

Sont-ce les vagues rumeurs des roseaux, les étranges feux follets, le silence profond qui les enveloppe dans les nuits calmes ou bien les brumes bizarres, qui trainent sur les joncs comme des robes de mortes, ou bien encore l'imperceptible clapotement, si léger, si doux, et plus terrifiant parfois que le canon des hommes ou que le tonnerre du ciel, qui fait ressembler les marais à des pays de rêve, à des pays redoutables cachant un secret inconnaissable et dangereux.

 

Le Horla

Guy de Maupassant.

009

Le marais du Cap,avec vue sur Carentan

013

Contre- jour sur un peuplier

015

Le marais de rouxeville,avec vue sur Saint.Péllerin.

 

017

Port des Planques,le marais du Grand- Mont

 

019

Paysage du marais au Port des Planques

 

020

Port des Planques,le hameau de Courval

 

023

Port des Planques,Montmartin en Graignes. Barque solitaire

 

037

Au Port Saint-Pierre à Graignes,le marais de la Petite Commune.

 

.035

.Une récolte,les pieds dans l'eau

 

039

Chasseurs partant à la chasse au gabion

 

042

Contre-jour sur le marais

 

054

Du Mémorial de Graignes, vue vers le village de la Brianderie

 

053

Graignes,du Mémorial , le Marais des Défends

 

047

 

C'était une petite ballade dans nos marais,les marais du Cotentin avec leurs paysages si divers, vraiment caractéristiques qui n'arrêtent pas de nous enchanter

Photos: Bernard CHAN.

 

 

 

 

 

 

27/02/2013

NOTRE PETITE COMMUNE

MONTMARTIN EN GRAIGNES

num_risation0020

MONTMARTIN EN GRAIGNES est un petit village normand situé dans le département de la MANCHE, il s’inscrit dans le Parc Régional des MARAIS DU COTENTIN et du BESSIN.

Situé à 30 mètres d’altitude, sa superficie de plus de 3 000 hectares en fait l’une des communes les plus étendue du département.

C’est une commune de rivières et de marais.

 

020

 

Elle est bordée par la TAUTE et la VIRE, tandis qu’elle est traversée sur plus de 11 kilomètres par le canal de VIRE et TAUTE.

Les marais couvrent plus du tiers de sa superficie. Ceux-ci sont pour la plupart privés et servent de pâturage et de fourrage. Seuls 280 hectares des marais sont communaux et loués à bail.

 

029

 

 

 

Limitrophe du département du CALVADOS, les liaisons avec ce voisin étaient jadis difficiles, il fallait emprunter le bac au lieu dit La Nef du Pas. Maintenant la VIRE se franchit au pont de la Raye, auparavant ce pont s’appelait le pont d’Hiégathe, rapport avec le château maintenant disparu.

 

 

num_risation0023

Le pont d'HYEGATHE

En 1248, la cité s’est appelée MONTE MARTINI et MONS MARTINI en 1258.

Jusqu’en 1801 la commune se nomme MONTMARTIN, à cette date lui est rajouté EN GRAIGNES.

 

En 1790, c’est une division du district d’environ quatre lieues carrées. Cette circonscription devait dans l’esprit de ses initiateurs servir seulement de circonscription électorale.

Il fut donc créé un canton avec pour chef lieu MONTMARTIN comprenant les communes de AUVILLE SUR LE VEY, BEUSEVILLE SUR LE VEY, BREVANDS, CATZ, GRAIGNES, SAINT PELLERIN.

En l’an VIII, le canton sera supprimé.

 

 

num_risation0014

Eglise SAINT-MARTIN

 

 

450px_Eglise_de_Saint_Martin_en_Graignes

Entrée de l'église

 

 

800px_Saint_Martin_en_Graignes_tympan

Le tympan

 

 

 

num_risation0021

Intérieur de l'église

 

L’église SAINT-MARTIN est un édifice catholique, d’origine Romane du 12ème siècle. Elle est placée sous le patronage de SAINT- MARTIN. Au cours des siècles, l’ensemble est devenu gothique, l’église présente des murs en arêtes de poisson. Dans le porche, au dessus du portail, le tympan présente la charité Saint-Martin.

Le clocher datant de 1596 fût endommagé pendant le débarquement de 1944. Il a été remis en état à la fin de la guerre, et consolidé dans les années 1980 /1990.

 

Sous l’ancien régime, L’église, dépendait du diocèse de COUTANCES, de l’archidiaconé du BAUPTOIS et du doyenné de CARENTAN .

 

La paroisse relevait du baillage secondaire de CARENTAN et du grand baillage du COTENTIN ou de COUTANCES , elle dépendait de l’élection de CARENTAN, de la généralité de CAEN, et de la sergenterie de CARENTAN.

 

Au Moyen Âge, les salines des côtes normandes formaient une importante branche commerciale, au 18ème siècle cette industrie florissante utilisait beaucoup de main-d’œuvre.

« « Par ordonnance de LOUIS XIV et jusqu’à la révolution, il y avait dix huit salines de la dépendance du bureau des gabelles d’ISIGNY SUR MER, à savoir dix à Isigny, à une demie lieue (2kms) sur le rivage du petit Vey, cinq à Neuilly la Forêt du même côté du petit Vey et trois au village de Montmartin de l’autre côté du petit Vey.>> >>

Ces trois salines étaient nommées : Neuve, du Pas, des Vignes.

En plein rapport en 1791, les salines de Montmartin bénéficiaient de l’avantage d’être situées entre deux villes : CARENTAN et SAINT LÔ, dont les principales industries étaient les salaisons des beurres, des viandes et du poisson.

Les produits des marais salants de Bretagne ont concurrencé les salines, et ce fut tout à fait terminé après la construction du Pont du Vey en 1822, la mer ne remontant plus sur les grèves, on ne pouvait plus fournir assez de sel pour couvrir les frais de manutention et de chauffage.

 

 

num_risation0012

L'écluse de la maison des ormes sur le canal de Vire et Taute, les marais sont inondés, les habitants d'ici disent qu'ils sont blancs.

 

LE CANAL DE VIRE ET TAUTE

En pleine révolution industrielle, est née la volonté d’établir une communication fluviale entre SAINT-LO et CARENTAN. Il était essentiel de contourner la baie des Veys, réputée dangereuse pour les transports fluviaux.

A l’initiative de NAPOLEON et sous la conduite de Alfred MOSSELMAN, la canalisation de la Vire de la mer à Saint Lô est commencé en 1835, il s’agira d’un canal qui empruntera les eaux de la Vire, car à l’étiage, les deux rivières Vire et Taute affichent une différence de niveau de 2,13 mètres.

Initialement, le projet ne comprend qu’un seule écluse à sas, il s’agit de celle de la Tringalle à Montmartin en graignes.

Les fortes crues de 1838 démontrent qu’une seconde écluse est nécessaire à Porribet à Saint Fromond, plus tard, en 1853 l’écluse des ormes est construite à la jonction du canal avec la Taute. Sa construction s’est avérée nécessaire sur surélever les eaux dans le bief inférieur du canal lorsque les marées qui y remontent sont insuffisantes pour donner le mouillage nécessaire à la navigation.

Jusqu’aux premières années du vingtième siècle, le canal connaît une activité intense, son ouverture avait un but commercial. Des gabarres chargées de tangue, de matériaux de carrière, de chaux … naviguent sur le canal, des droits de passage étaient demandés à chaque embarcation l’empruntant.

 

 

800PX__1

Gabarre en exposition à TRIBEHOU

 

Les gabarres étaient des embarcations à fond plat qui pouvaient atteindre 13 mètres de long sur 4 mètres de large.

Elles étaient tirées par des chevaux, parfois par des hommes et femmes cheminant sur le halage.

Aujourd’hui, le chemin de halage est ouvert au public.

 

D’après Wikimanche.

 

Le bourg de MONTMARTIN EN GRAIGNES .

au fil des années

num_risation0025

Mairie et Eglise

 

num_risation0010

Unique rue du Bourg

 

 

num_risation0018

Mairie et écoles

 

num_risation0022

Mairie et Ecoles

 

num_risation0026

Vue du bourg actuel

Mais, il n'y a pas que le bourg à Montmartin, les autres habitations, surtout des fermes sont groupées en divers petits villages de part et d'autre de la RN174.

Depuis quelques années, le paysage a bien changé, les haies sont arrachées et le bocage donne place à d'immenses champs de maïs ou de blé.

La mise en deux fois deux voies de la RN174 et le remembrement qui en a suivi a accéléré les choses, des chemins sont remblayés pour agrandir les champs cultivables, des routes élargies car trop étroites pour les nouveaux tracteurs.

Notre campagne ressemble de jour en jour à la plaine de CAEN.

Terminées les ballades, les violettes, les primevères, plus de mûres, plus de prunelles.

Montmartin morne plaine....   C'est bien triste ! 


Jacqueline du Cotentin

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique