logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/04/2012

AU DEBUT DU SIECLE DERNIER EN COTENTIN

LA VIE D'UN FILS D'OUVRIER AGRICOLE


LES FETES DE L'EGLISE

Chapitre quinze

numérisation0004.jpg

 

A cette époque, les fêtes religieuses se succédaient tout au long de l'année, une bonne dizaine étaient célébrées, suivant les circonstances liturgiques.

Particulièrement suivies par les paroissiens, à ces occasions le bourg connaissait une intense activité.

Aussitôt l'office terminé, les hommes rejoignaient les bistrots. Les autres commerces n'étaient pas en reste pour faire des affaires, les boulangeries et pâtisseries étaient envahies par les femmes qui choisissaient les desserts qui agrémentaient la fin des repas.

 

 

Si certaines cérémonies étaient purement religieuses, d'autres étaient moins chrétiennes, comme la Saint Clair, fête patronale de la commune.numérisation0002.jpg

La messe du matin était assez pieuse, il n'en était pas de même le reste de la journée. Sur la place du marché on trouvait : manèges, chars décorés, balançoires, loterie, tirs, marchands de friandises et bien d'autres choses encore. C'était le divertissement complêt où chacun s'amusait à sa façon.

Ce matin là, l'église était remplie de fidèles pour la grand messe, tous les apparats étaient sortis pour décorer d'intérieur de ce lieu de culte.Il existait une coutume, la distribution du pain béni. Des jeunes filles passaient dans les rangs des fidèles pour offrir ce pain à chacun.

En premier étaient servis les notables et riches propriétaires de la commune qui avaient droit à de grosses brioches. Nous, les autres nous devions nous contenter d'un petit pain à peine plus gros que la paume de notre main d'enfant.numérisation0005.jpg

Il en était ainsi, la différence entre riches et pauvres simples ouvriers était bien marquée.

L'après midi, la fête battait son plein, dans l'église, le curé célébrait les vêpres, qui se terminaient par une procession partant vers la fontaine du Saint de la commune "Saint Clair". Sur près d'un kilomètre, le prêtre portait l'eucharistie, suivi par un enfant de choeur qui portait la croix, à ses côtés les chantres en habits dorés récitaient des psaumes et chantaient des cantiques tout le long du parcours. Arrivés sur place, le Saint était béni et après quelques prières, c'était le retour vers l'église et la fin des vêpres.

Beaucoup de personnes venaient et viennent encore à la fontaine Saint Clair pour la guérison des yeux, beaucoup d'ex-voto tapissent la grotte du Saint en remerciement. Peut-être que l'eau de la source a des propriétés minérales au même titre que certaines eaux de stations thermales. Ce qui permet soit disant de soigner les yeux, mais c'est tout, le reste n'est que légende.

Dans la région, d'autres sources auraient aussi des vertus de guérison : Saint Ortaire, Saint Jouvin, et quelques autres plus ou moins connues, mais donnant l'occasion de nombreux pélerinages.

 

Autre fête religieuse également très sunumérisation0006.jpgivie, la fête Dieu, qui l'année de mes dix ans a eu lieu le vingt sept mai mille neuf cent trente sept.

De nombreux reposoirs étaient installés dans différents endroits du bourg, certains plus ou moins bien décorés par les paroissiens . Une procession allait de l'un à l'autre avec à chaque arrêt une bénédiction et des chants, des jeunes filles jetaient des pétales de roses en l'honneur du Christ. Le tour des reposoirs terminé, la procession retournait dans l'église pour la fin de l'office.

 

De nombreuses manifestations religieuses donnaient l'occasion de rassembler de nombreux fidèles qui ne venaient pas régulièrement aux services religieux ordinaires.

Citons Noël avec la messe de minuit où même certains non croyants se rendaient pour au retour festoyer.

 

L'Epiphanie avec les rois mages venant glorifier le nouveau né Jésus.

numérisation0003.jpg

Les Rameaux, chacun venait à la messe avec sa branche de laurier ou de buis pour la faire bénir.

 

Pâques, cérémonie importante, la seule de l'année suivie par certains. C'est à cette occasion que le plus grand nombre de fidèles recevaient la communion.

 

L'Assomption, fête du quinze août pour fêter la vierge Marie.

 

Le premier novembre, fête de la Toussaint etc...

 

Fêtes qui en ce temps là emplissaient les églises.

 

A suivre......

16:56 Écrit par bernard chan | Tags : fêtes religieuses, processions, pain béni | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique