logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/11/2014

UN POETE NORMAND (2)

UN POÈTE NORMAND

CÔTIS - CAPEL

 

 

arton178

Côtis - Capel, de son vrai nom Albert Lohier, né à Urville-Hague le 22 janvier 1915, mort à Cherbourg le 30 octobre 1986 est, un prêtre, un marin pêcheur et un poète de la Manche utilisant le parler dialectal de la Hague.

 

Natif d'une famille de pêcheurs, il annonce très jeune sa volonté d'être prêtre. Il sera nommé vicaire au Roule en 1942, après avoir suivi ses études au séminaire et accompli son service militaire. Il met en place à Cherbourg, un foyer destiné à accueillir les requis obligés de travailler sur le mur de l'Atlantique. Après la guerre, il relance la Jeunesse Ouvrière Chrétienne(JOC) à Cherbourg et dans tout le département.

A la fin des années 40, est créée la Mission de France, un organisme de l'Eglise de France qui envoie les prêtres au travail. Avec la mission de la mer, Albert Lohier s'embarque sur un chalutier comme membre d'équipage jusqu'en 1960. Lorsque l'église met fin à l'expérience des prêtres-ouvriers, il entre comme employé dans une coopérative de matériel de pêche où il travaille jusqu'à l'âge de la retraite.

 

Albert_Lohier_

Albert Lohier dit Côtis-Capel sur le chalutier Mimi Charlot.

220px-École_primaire_Côtis-Capel_Beaumont_Hague

École primaire "Cotis-Capel" à Beaumont -Hague

CLT Vidéo "la mé"

En 1971, il adhère à la section de Cherbourg du Parti Socialiste : il est alors le seul prêtre du diocèse membre du PS. Il est très actif durant les campagnes électorales , mais refuse d'entrer dans la municipalité de Cherbourg. Il est en désaccord avec sa section sur la question du nucléaire et restera jusqu'à sa mort un farouche opposant à l'usine de retraitement de déchets nucléaires de la Hague.

 

les-cotis-poemes-en-normand-de-cotis-capel-975827130_ML

normandie,manche,urville-hague,cherbourg,jeunesse ouvrière chriétienne,prêtres ouvriers,poète,parler normand,côtis-capel.

 

 Deux des  recueils de poèmes écrits

par Costil-Capel.

 

C'est dans les années 1930 qu'Albert Lohier commence à écrire dans sa langue maternelle, le parler normand de la Hague. Dès le début, il écrit sous le pseudonyme de Côtis - Capel, référence à son enfance. Il s'essaye à la prose, mais privilégie rapidement la poésie.

Un premier recueil, Rocâles, paraît en 1951. Son deuxième, A Gravage, publié en 1965, est salué par la critique et le public lui fait un succès. Trois autres recueils de poésies vont suivre. Un court roman sort l'année même de la disparition de l'auteur.

normandie,manche,urville-hague,cherbourg,jeunesse ouvrière chriétienne,prêtres ouvriers,poète,parler normand,côtis-capel.

 Urville-Nacqueville, la vallée du Hubilan.

 

normandie,manche,urville-hague,cherbourg,jeunesse ouvrière chriétienne,prêtres ouvriers,poète,parler normand,côtis-capel.

 Urville-Nacqueville, village ou est né " Cotis-Capel. "

Il est considéré par beaucoup comme le plus grand poète contemporain en normand.

Sous la houlette de Fernand Lechanteur, Côtis - Capel fait partie en 1968 des fondateurs de l'association Parlers et traditions populaires de Normandie, dont la revue du même nom, devenue Le Viquet, publie plusieurs articles de sa plume.

En 1972, il fonde à Cherbourg avec André Louis l'Université populaire normande du Cotentin, destinée à l'enseignement du parler normand et qu'il contribuera à animer jusqu'aux derniers mois de sa vie.

Il est enterré au cimetière d'Urville-Nacqueville.

 Source: Vikimanche

Carrtes Anciennes: Collection privée.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique