logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/11/2014

UN POETE NORMAND

 

normandie,poésie,langue normande,fernard lechanteur,gires-ganne

 

UN POÈTE NORMAND  

" FERNAND LECHANTEUR"

 

normandie,poésie,langue normande,fernard lechanteur,gires-ganne

Les professeurs du lycée de Coutances 1951-1952

au 1er rang, 2èmeen partant de la droite, Fernand  Lechanteur

(Photos musée du lycée)

 

LECHANTEUR FERNAND, (1910- 1971) né à Agon, élève puis professeur d'allemand au de 1941 à 1944, engagé dans les Forces Françaises Libres (1944 - 1945), professeur au lycée de 1945 à 1952, devint proviseur du lycée Leverrier de Saint-Lô de 1954 à 1961, puis du lycée Malherbe de Caen de 1961 à 1971.

Professeur agrégé d'allemand en 1939 et ethnologue de réputation internationale, militant de la défense de la langue normande (et de la diversité de ses "parlers" qui l'enrichissent), il coordonne la mise au point de l'hortographe normande.

En 1968, il fonde l'association  "Parlers et traditions populaires de Normandie", dont la revue trimestrielle s'intitule maintenant "Le Viquet".

 

siteinter020-209x300

La revue trimestrielle "Le Viquet"

 

041_001

 

Fernand Lechanteur professeur au lycée en 1949

Personnalité très complète et très complexe dans le secret de sa farouche solitude, Fernand Lechanteur fut incontestablement un de nos très grands poètes normands.

 

pointeagon

 

Un mémorial créé à la pointe d'Agon en 1976 évoque son souvenir.

Il symbolise une embarcation de pierres levées, telles que l'on en remarque encore

 dans les pays scandinaves.

Men Vuus Poumyi par Magène

 

lechanteur2

 

La stèle hommage a, F. Lechanteur;

Écrits entre 1946 et 1952, une dizaine de poèmes seulement ont suffi pour qu'il atteigne le sommet de la littérature dialectale et devienne l'égal des meilleurs : Louis Beuve et Cotis Capel. Très peu de personnes savaient de son vivant que, sous le pseudonyme de GIRES-GANNE, il avait signé quelques-uns des plus purs chefs-d'oeuvre de la langue normande.

Fernand Lechanteur, en vrai normand, était doué d'un extrême sensibilité, d'une douce mélancolie, d'une faculté d'émotion très aiguë, en même temps qu'il envisageait l'avenir avec un certain pessimisme, parce que c'était un homme au coeur profondément humain qui aimait tous les hommes. Tout cela transparaît tout au long de son oeuvre.

 

A quelques jours des fêtes de Noël, découvrez ce petit poème de Fernand Lechanteur.

Voici un extrait de "Nativité" qu'il dédit " Ao P'tit tchuré LEGARD"

<<NATIVITÉ>>

Veisinsn veisinn's, Vuul' s gens, jann's gars,

Halez vos gaumb's d'entre les draps,

Mouortrez la tête à la luquerne

Et d'valez trachi vot'launterne;

Sortez touos dé d'dauns vot'maisoun

Malgré l'heur', malgré la saisoun

Ao noum du bouon Dieu qui vous aime

V' n'ous en do nous à Bethléyème !

 

<<NATIVITÉ>>

Voisins, voisines, vieilles gens, jeunes gens,

Sortez vos jambes d'entre les draps,

Montrez la tête à la lucarne

Et allez chercher votre lanterne;

Sortez tous de votre maison

Malgré l'heure, malgré la saison

Au nom du Bon Dieu qui vous aime

Venez donc avec nous à Bethléem !

 

Ce poète normand par son travail de dialectologique fut déterminant pour l'élaboration

d'une langue normande unifiée.

 

 

Commentaires

un bel hommage à cet auteur poéte
qui défendait nos racines et mérite d'étre connu
amitiès

Écrit par : ventdamont | 18/11/2014

Un poête que je ne connaissais pas.Ces pierres levées sont pour moi une curiosité que je n'ai pas l'habitude de voir. Bonne soirée.

Écrit par : monique ruiz | 19/11/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique