logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/06/2013

NOS VILLAGES NORMANDS, SAINT-JAMES.

num_risation0055

 

 

 


SAINT-JAMES

 

 

 

num_risation0057

Carte ancienne: en avion au dessus de Saint-James, (Manche )

 

num_risation0061

Saint-James: Rue de l'Eglise et Chateau de la Palluelle.

 

num_risation0063

Une vue de la Place Saint-Martin.

 

num_risation0050

L'Eglise Saint-Jacques datant de l'époque romane.

Petite ville du département de la Manche, Saint-James, 2700 habitants est située aux confins de la Normandie et de la Bretagne.

Avec un riche passé, elle a joué jadis un rôle important dans notre régions.

Les premiers hommes s'y sont installés, (pour preuve le polissoir de Saint-Benoit), plus tard, les gaulois y ont construit un pagus dans la vallée du Beuvron. Les romains aussi y ont laissé des traces.

450PX__1

Le polissoir de Saint-Benoit.

L'histoire de la cité est mieux connue à partir du Xème siècle, mais c'est au XIème siècle qu'elle va prendre son essor. Vers 1027, les ducs, Robert le Magnifique et Robert III élevèrent le prieuré et une église dédicacée à Saint-Jacques le Majeur. Quarante ans plus tard, Guillaume le Conquérant bâtit le château et édifia les remparts. Deux lignes de fortifications protégeaient Saint-James des invasions.

 

num_risation0062

La Scierie et Fabrique de Lanternes Vénitiennes.

 

num_risation0054

Une ancienne Corderie, indusdrie du Pays.

 

num_risation0056

Au pied de la colline, une minoterie alimentée par le Beuvron.

Le moyen-âge va voir la pleine extension de la cité. L'artisanat va se développer, on y trouve une cinquantaine de drapiers qui fabriquent 5000 draps par an. Se développe la pelleterie, la tannerie etc.. Les moulins à blé tournent à plein rendement. Quatre foires annuelles voient le jour. Malheureusement la peste en 1362/1364 va ralentir l'activité.

Les guerres de religions affaiblissent la place forte, démantèlement du château en 1590. Pendant la Révolution, la ville devient le siège de combats entre les bleus et les chouans bien implantés dans la région.

A la fin du XIXème siècle, s'installe à Saint-James une usine de lanternes vénitiennes qui va employer 300 ouvrières. En 1936 l'usine fermera avec l'arrivé

evolution_01F

evolution_02F

L'usine des Tricots Saint-James.

 

Vers 1850, l'industrie lainière va se développer, les filatures s'installent au bas des rivières, et les tricots Saint-James prennent le relais de cette tradition.

Aujourd'hui, l'usine est en plein développement et emploie plus de 300 personnes.

A proximité de Saint-James, le cimetière américain rappelle le souvenir de 4410 soldats morts pour la libération de notre pays.

 

num_risation0059

Le Cimetière Américain ou reposent 4410 Soldats. 

 

800px_FranceNormandieSaintJamesEglise

L'Eglise Saint-Jacques.

L'église Saint-Jacques est assez vaste, avec des bas-côtés sans voûte, comme la plupart des églises romanes de cette époque. Elle a (d'après un procès-verbal de 1686), environ 50 mètres de longueur et 16 mètres de hauteur. Les murailles de la nef sont supportées par six arcades romanes. Elle est ajourée par des demi-fenêtres situées au dessus des arcades.

Le prieuré s'élève près de l'église et le cloître est construit contre le bas-côté du midi (à la fin du XVIIème siècle, il en existait encore des vestiges). En 1082 un clocher est édifié.

Puis Saint-James se développe si bien que le 7 avril 1630, l'église Saint-Jacques devient église paroissiale.

 800px_FranceNormandieSaintJamesChateau

Le Chateau de Palluelle du 16ème siècle.

 

Le château de la Palluelle se situe sur la commune de Saint-James, son parc domine la vallée du Beuvron.

Le château actuel a été édifié entre 1615 et 1635. Devant la demeure, on peut admirer une balustrade avec pilastres de granit dits "mollets d'abbé".

Le corps de logis comprend trois parties : Une partie centrale pourvue de larges fenêtres et de trois lucarnes hautes avec fronton arrondi. A droite et à gauche, deux pavillons très inégaux avec des toits à la Mansard donc postérieurs à 1650. De chaque côté de la cour, un bâtiment perpendiculaire au château: A droite les écuries, à gauche les remises et les appartements de service. Une chapelle du XVIIème siècle (aujourd'hui disparue) complétait l'ensemble

Chute

La Croix Chaite.

La Croix Chaite ou Chute date de 1419. Grossièrement taillée, elle est érigée entre deux occupations anglaises. Son fût est de granit cannelé. Elle est une des plus vieilles de la région. les seigneurs de la région, dont Jean Guitton, refusèrent de prêter serment aux anglais, ils se replièrent au Mont-Saint-Michel dont ils se firent les défenseurs.

C'est à la suite de cet évènement qu'ils firent ériger en ex-voto ce petit calvaire nommé Croix Chaite.

 num_risation0060

 Saint-James: rues Fauconnière et Saint-Jacques.

 

Source : Wikimanche

Cartes anciennes : collections privées

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique