logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/06/2013

CHEMINS DE FER, LES LIGNES OUBLIEES.

 

num_risation0003

Une gare oubliée comme beaucoup d'autres.

 

 

COUTANCES

 

 

 

A SOTTEVAST

 

 

num_risation0002

Coutances, le départ de la ligne, vers Cherbourg.

 

num_risation0003

num_risation0005

La gare de Saint-Sauveur-Lendelin.

 

num_risation0007

La gare de Périers, l'attente du train.

La ligne Coutances à Sottevast a été ouverte le 27 janvier 1884. C'était une ligne de désenclavement entre le Nord et le Sud du département de la Manche. Cette ligne empruntait celle de Cherbourg à Paris en double voie jusu'à Sottevast, puis la ligne Sottevast à Coutances en voie unique. De cette gare elle rejoignait la ligne Lison / Lamballe en direction d'Avranches. Elle permettait une traversée Nord/ Sud du Cotentin sur sa façade Ouest, reliant ainsi la Bretagne au Nord de la façade Atlantique.

Cherbourg au XIXème siècle était un carrefour commercial très important, l'ouverture de cette ligne lui permettra d'exporter vers les grandes villes de l'Ouest sa production maraîchère venant principalement du Val de Saire, mais aussi ses bovins, moutons et produits de la pêche.

num_risation0008

Halte de Millières,le  passage à niveau.

 

num_risation0006

Lessay, les deux gares.

 

num_risation0010

num_risation0009

La Haye-du-Puits,deux vues de la gare.

 

num_risation0011

La gare de Bricquebec, dans le nord Cotentin.

 

num_risation0012

Saint-Jacques de Néhou possédait une gare.

 

 

num_risation0013

num_risation0014

Deux cartes postales de la Gare de Couville.

 

num_risation0018

La gare de Sottevast,vue du passage à niveau.

Du fait de son intérêt stratégique, et étant située en bordure maritime, la ligne est réquisitionnée à plusieurs reprises par l'armée allemande pour transporter le sable venant des dunes vers les chantiers de construction du mur de l'Atlantique, ainsi que pour le transport du matériel militaire.

C'est l'usure de la ligne et du matériel et un entretien négligé qui sonne son arrêt définitif en 1950. Sa reconstruction après le sabotage par les troupes allemandes lors du débarquement dans le but de ralentir l'avancée des troupes alliées.

num_risation0022

La gare de Martinvast,dernière gare avant Cherbourg.

 

num_risation0023

Arrivée du train en gare de Cherbourg. au fond la montagne du Roule.

 

num_risation0024

La gare de Cherbourg,terminus de la ligne.

En 2000, l'ancienne plateforme est vendue au Conseil Général qui la reconverti en voie verte pour les randonnées pédestres, cyclistes et équestres.

 

Source : Wikipédia, Wikipédiamanche

Cartes anciennes: collections privées.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique