logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/07/2012

LES ILES DU COTENTIN

num_risation0047num_risation0048

L'île de Tatihou vue de la terre et de la mer.

 

L'ILE DE TATIHOU

 

A peine à un mille de la côte, l'île de Tatihou se situe dans la rade de Saint Vast la Hougue en Cotentin. Aujourd'hui, elle appartient au conservatoire du littoral et n'est pas habitée en permanence.

On peut très facilement s'y rendre à pied à marée basse, mais en faisant attention, l'estran ne restant dégagé qu'un minimum de temps. Un bateau amphibie assure la liaison depuis Saint Vast la Hougue en navigant à marée haute, et sur roues à marée basse.

num_risation0041num_risation0042

Un jour de mer calme,un jour de mer forte.

 

C'est en 1686 que Vauban décida de protéger la baie de la Hougue pour en faire une position stratégique. Des travaux sont commencés en 1689, mais après la défaite malheureuse de juin 1692, où douze vaisseaux de la flotte Royale furent anéantis par les anglo-hollandais, il mit son projet de construction de deux tours pour rendre impossible tout débarquement tout en protégeant la baie. Les travaux durèrent cinq ans.

num_risation0049num_risation0046

La tour Benjamin de Combes, XVIIème siècle.

D'une hauteur de vingt mètres, la tour de Tatihou qui a les pieds dans l'eau et plus massive, comporte dix embrasures sur sa plate forme.

La tour de la Hougue construite sur un promontoire de granit ne comporte que six embrasures.

Ces constructions ont joué un rôle dissuasif comme défense de la baie. Les fortifications se poursuivirent jusqu'au XIXè siècle.

Aujourd'hui ces tours sont inscrites au patrimoine mondial de l'humanité.

num_risation0043

Reproduction de la bataille de la Hougue, 29mai 1692.

Durant la première guerre mondiale, le fort était un camp de prisonniers de guerre allemands, ensuite l'île abrita un aérium. Après la seconde guerre mondiale, l'île abrita des jeunes placés par décision de justice, "centre de redressement". Une formation professionnelle leur était donnée, ils avaient le choix entre divers métiers. Le centre était situé dans l'ancien lasaret, seule y habitaient le personnel "éducatif" et les jeunes. Quelque fois, certains s'échappaient mais étaient très vite repris, car le centre sonnait le tocsin et les habitants de Saint Vaast partaient à "la chasse à l'enfant".

num_risation0040

Vue aérienne de l'île de Tatihou

Abandonnés à leur sort à partir de 1984, les locaux de l'île se sont dégradés jusqu'au moment où l'île fut affectée au conservatoire du littoral.

A partir de ce moment les travaux de réhabilitation ont commencé.

Ainsi le lasaret est devenu un espace muséographique, on y découvre les plantes du littoral, le jardin d'aclimatation avec sa végétation venue du monde entier, ainsi que son jardin maritime.

num_risation0038

Spectateurs venant assister aux concerts sur l'île de Tatihou.

 

Puis on pénètre dans le musée maritime où sont exposés des objets venant des fouilles des épaves de navires de Louis IV coulés dans la bataille de la Hougue en 1692.

Un sentier permet de visiter de nombreuses autres curiosités : l'observatoire ornithologique, chapelle, poudrière, maison des douaniers etc...

Tatihou accueille plusieurs fois par an des spectacles musicaux.

 

num_risation0044

Bateau amphibie assurant la liaison entre l'île et le continent

09:21 Écrit par bernard chan | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Commentaires

Bonjour les amis
Voila une belle note et ce que je retiens surtout c'est qu'en France VAUBAN était partout .Du Nord au Sud et d'Est en Ouest. Quel homme fort .

Écrit par : heraime | 06/08/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique